• Poésie n° 8 - année scolaire 2012 / 2013

    Poésie n° 8   Pour mon papa

    -      J'écris le mot agneau

    et tout devient frisé :

    La feuille du bouleau,

    La lumière des prés.

    -       J'écris le mot étang

    Et mes lèvres se mouillent :

    J'entends une grenouille

    Rire au milieu des champs.

    -    J'écris le mot forêt

    Et le vent devient branche.

    Un écureuil se penche

    Et me parle en secret.

    -      Mais si j'écris papa,

    Tout devient caresse,

    Et le monde me berce

    En chantant dans ses bras.

     

               de Maurice Carême